Les conseils que j’aurais aimées avoir à propos de la dépression Post-Partum….

Tout le monde ne ressent pas immédiatement une connexion avec son bébé immédiatement.
En fait, il est plus probable que cela prenne des jours ou des semaines pour y arriver. Cependant, si vous vous sentez lutter pour développer des pensées affectueuses envers votre bébé ou que le processus d’attachement est devenu trop difficile après plusieurs semaines ou mois, c’est probablement une bonne idée de parler à quelqu’un.

Sachez que vous n’êtes pas seule

Une mère sur dix serait touchée dans l’année qui suit l’accouchement et l’autre parent peut aussi être affecté. Cela arrive progressivement, c’est pourquoi la plupart n’en sont pas conscients.

Outre la difficulté à nouer des liens avec votre bébé, l’un des symptômes les plus évidents de la dépression postnatale est le fait de se sentir constamment triste ou déprimé – à ne pas confondre, avec le « baby blues », que la majorité des nouvelles mamans peuvent ressentir et qui se traduit par un sentiment de déprime, de larmes ou d’anxiété pendant les deux premières semaines qui suivent la naissance.

Parmi les autres symptômes de la dépression postnatale, citons la perte d’intérêt pour les choses que vous aimiez auparavant perte d’intérêt pour les choses que vous aimiez, une sensation d’être constamment fatiguée, des troubles du sommeil, des problèmes de concentration et des pensées dérangeantes comme faire du mal à votre bébé ou à vous-même.

Il est essentiel de demander une aide professionnelle dès que vous remarquez des symptômes  avec un soutien adéquat, des stratégies d’auto-assistance et une thérapie, la plupart des gens se rétablissent complètement.

Si vous sentez que vous ne pouvez pas parler aux personnes que vous connaissez ou à votre infirmière ou votre médecin, appelez l’une des nombreuses organisations caritatives liées à la période postnatale qui vous apportera de la clarté, du soutien et des conseils pour renforcer leur estime de soi, ce qui, à long terme, peut avoir un effet positif sur leur vie émotionnelle, mentale et sociale.

Combien de temps cela prendra-t-il ?

Pour certains parents, le lien affectif est instantané, mais pour la plupart des gens, le processus peut prendre un peu de temps, mais ne paniquez pas si vous ne ressentez pas tout de suite ce lien spécial. C’est très courant.

Pour la plupart des parents, c’est en fait plus un processus progressif qui peut prendre des jours, des semaines ou même des mois, plutôt qu’un moment de surprise.

Essayez de ne pas vous inquiéter de savoir si vous êtes « là » ou pas. Rappelez-vous que l’amour ne peut pas être quantifié et qu’il est probable que vous n’aurez pas le temps (ou l’énergie) d’y
pensées dans les premiers jours qui suivent la naissance.

Il peut y avoir un certain nombre de raisons pour lesquelles le lien avec votre bébé prend un peu plus de temps, par exemple :

Une naissance longue ou traumatisante, si la mère ou le bébé souffraient de problèmes de santé, si vous n’avez pas pu tenir ou d’être avec votre bébé immédiatement, si vous souffrez de dépression ou d’anxiété, ou même si vous vous sentez simplement épuisée.

Laissez-vous du temps et soyez gentille avec vous-même.

5 Astuces pour jeunes ou futurs parents pour un bonheur illimité avec votre enfant

Des difficultés à concilier vie professionnelle avec son rôle de parent ? Voici quelques astuces pour vous aider