Bébé & petite enfance

Quand et à qui envoyer un faire-part de naissance ?

Souvent attendue avec impatience, la naissance d’un bébé est un bouleversement majeur dans la vie d’une famille ; même si elle comprend déjà des enfants. La conception et l’envoi d’un faire-part de naissance fait partie du processus naturel quand arrive un nouveau-né. Quand faut-il envoyer ce document et à quelles personnes ? 

Faire-part : quand le faire, avant ou après la naissance ? 

Les progrès de la médecine et le suivi des grossesses permettent de déterminer relativement précisément la date de naissance des enfants. Mais ce n’est pas toujours le cas. La naissance implique quelques nuits difficiles, des problèmes de santé, parfois, chez le nouveau-né et des démarches. 

Des parents peuvent décider d’élaborer leur faire-part de naissance bien avant la naissance, pour pouvoir se consacrer entièrement au bébé, une fois qu’il a pointé le bout de son petit nez. Le document ne comportera alors pas de photo du bébé ; ce qui peut être un choix personnel, pour inciter les personnes à venir le visiter quand il sera rentré chez lui. 

Mais pour créer un effet humoristique, on peut photographier le ventre de la maman ou un frère ou une sœur avec une moue indécise ; avec la légende suivante « Qui pouvait bien se cacher là-dedans, nous sommes heureux de vous dire que Sophie est née… ». 

Dans la majorité des cas, les parents décident de faire une photo de leur enfant nouveau-né, juste après la naissance ; seul, avec son père et/ou sa mère ou avec les autres membres de la fratrie. 

A qui se fait l’envoi d’un faire-part de naissance ? 

Il est coutumier d’envoyer en premier lieu les faire-part aux membres de la famille des deux conjoints. Afin de n’oublier (et de ne vexer) personne, dans l’enthousiasme du moment, il est toujours préférable de dresser une liste, avant que l’enfant naisse. 

Le faire-part personnalisé contient quelquefois des informations relatives à l’enfant ; outre son prénom ; comme sa date et son heure de naissance, sa taille et son poids. Il peut comporter également le nom de ses parents, de ses frères et sœurs et leur adresse, pour que les personnes puissent répondre, si elles le souhaitent. 

Les grands-parents se situent bien entendu en haut de cette liste, même s’ils sont amenés à voir l’enfant régulièrement. Les faire-part, à l’heure des photos numériques sont les premiers clichés papier, le plus souvent du nouveau-né. Soit une image qu’ils vont pouvoir regarder à loisir, en attendant de le revoir, à leur prochaine visite. 

Que l’enfant soit baptisé ou non, beaucoup de personnes désignent des parrains et marraines pour leurs enfants. Eux aussi, doivent recevoir le faire-part de leur filleul(e). 

Après tous les membres des deux familles (cousins, oncles et tantes…), vient le tour des amis. En général, un faire-part est envoyé aux personnes dont on est proches. 

Mais une personne peut vouloir envoyer ce document sur son lieu de travail, à l’attention de ses collègues. Cela ne relève pourtant pas de l’obligation, mais plus d’une convention sociale à laquelle beaucoup ne veulent pas déroger. 

Quelle est votre réaction ?

Excité
0
Content
0
Amoureux
0
Pas sur
0

Vous aimerez aussi

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *